Obésité et Coronavirus

(Actualités au 22 avril 2020)

Les personnes en situation d’obésité (à partir d’un IMC de 30 kg/m2) font partie de la liste des personnes dites « à risque » de développer des formes graves du Covid-19, sans que l’on sache encore réellement pourquoi…

Si vous êtes dans ce cas (ou dans l’un des autres cas de situations à risque) sachez qu’au delà du respect scrupuleux du confinement pour vous et vos proches et des gestes barrières et de distanciation sociale, quelques éléments supplémentaires de prévention vous sont proposés au niveau du suivi médical (source: Ministère des solidarités et de la santé – 20 avril 2020) :

  • Vous faites partie des personnes prioritaires pour l’accès aux tests virologiques de diagnostic si vous présentez des symptômes. (avis du Haut Conseil de la Santé Publique du 31 mars 2020)
  • Un arrêt de travail dérogatoire peut vous être prescrit par votre médecin de ville, en s’appuyant sur votre IMC et cette catégorisation des personnes dites « à risque ».
  • Votre suivi médical et nutritionnel ne doit pas être interrompu mais devrait pouvoir se dérouler de préférence à distance (par téléphone ou internet).
  • Les situations de dénutrition ou de carences nutritionnelles étant elles-mêmes des situations de fragilité pour l’organisme, tous les régimes trop restrictifs et/ou déséquilibrés sont déconseillés durant toute la durée de l’épidémie. Les recherches de perte de poids sont donc à limiter voire à reporter à la fin de l’épidémie.

Cependant, la sédentarité, le stress, les dérèglements alimentaires que peut entraîner chez certains la situation actuelle d’épidémie et/ou de confinement peuvent également donner lieu à des prises de poids ou des déséquilibres alimentaires qui ne sont bien sûr pas non plus souhaitables… La reprise de votre suivi diététique pour ceux qui en ont un en cours pourra vous permettre de régulariser votre rythme alimentaire, de modifier vos menus et d’adapter vos quantités à cette situation particulière.

  • Dans le cas particulier des chirurgies de l’obésité récentes, le suivi nutritionnel doit être maintenu à distance afin d’éviter toute dénutrition protéique qui pourrait être induite par une perte de poids très rapide.

Pour en savoir plus, vous trouverez de nombreuses informations et des conseils pour votre suivi médical mais également vos repas, courses, etc… ainsi que des conseils spécifiques pour ceux qui ont subi récemment une chirurgie bariatrique : fiche conseil afero

Alors en gros, pour faire bien, au 20 avril 2020 : restez chez vous ET mangez équilibré ! 🙂